AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
vous êtes en peine d'amour ? ça tombe bien, nous aussi. - - le journaliste
bienvenue sur BLANK SPACE
soirée chatbox tous les lundis et vendredi .

Partagez | 
 

 (tahar) the blues.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

◊ AND THE LION FELLS IN LOVE WITH THE LAMB

MESSAGES : 1883
ARRIVÉ LE : 16/01/2015
COPYRIGHT : lucie la jolie. (avatar) + tumblr (sign)
DC / TC : will et dani.
FACECLAIM : zoey deutch, la belle.

AGE : vingt-deux ans, bientôt vingt-trois.
MÉTIER : patronne du refuge pour animaux de la ville.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: (tahar) the blues.   Jeu 26 Juil - 17:14


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@tahar al-zahar
Ce con, le genre d’homme qui t’emmerdait au plus haut point… Tu t’étais donc pointée à ce restaurant chic, dans l’espoir de le voir pour la première fois sauf qu’après une heure d’attente, t’as préféré terminer cette dispendieuse bouteille de vin avant de quitter l’endroit. Tu maudissais son prénom, tes doigts pressaient le volant tellement tu ne pouvais contrôler cette rage qui émergeait de ton corps. Tu savais qu’en arrivant à l’appartement, Tahar allait se moquer de toi, chose qu’il fait assez souvent quand il le veut et ça t’agaçais presque. Roulant en haut des limites, t’arrives finalement devant ton appartement, celui que tu partages avec le beau brun et une fois les clés retirées du contact, ton front embrasse le cuir de ton volant, fermant les yeux pendant quelques secondes. À croire que t’étais maudite, surtout en sachant que tes histoires amoureuses par le passé ne se sont pas terminées comme tu l’avais espérée. Soupirant un bon coup, tu replaces tes mèches bouclées derrières tes épaules, te redressant et sortant de cette voiture. T’as pas trop le choix d’entrer chez toi, sauf que tu dois laisser cette trouille derrière toi. Montant les escaliers, t’arrives en face de la porte, l’ouvrant presque en trombe et la refermant en un geste brusque. T’enlèves ces talons hauts qui veulent détruire tes pieds, sauf que la seule chose que tu remarques, c’est le regard que Tahar te lance, ce petit rictus qui t’emmerdais. « Qu’est-ce que t’as. » T’étais loin d’être sympathique avec lui, tu le mitraillais presque du regard. Envoyant valser tes escarpins, tu retrouves enfin ta petite taille, réalisant même que ta robe te donnait cet air de petite princesse, chose que tu détestais.

_________________

she'll break her own heart and you know that she'll break your heart too. so d a r l i n g, let go of her hand. let go of her hand.  ©️lawrenism

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 61
ARRIVÉ LE : 13/06/2018
COPYRIGHT : freesia (av)
FACECLAIM : le badboy zayn malik.

AGE : 23 années de passées à sentir le friture et la viande à kebab.
MÉTIER : le kebab du daron, depuis bien longtemps, maintenant, t'es presque la relève.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Ven 27 Juil - 10:11


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@cora weston
Ton cul, vautré. Quasiment ventousé. La chaise hauteur bar, table haute. Ta jambe s’agite, frénétiquement sur le repose pieds. Nervosité, ça te fais royalement chier. Elle aurait jamais dû y aller, laisse péter. C’te jalousie que t’arrives pas à calmer. Merde, pourquoi t’arrêtes pas d’y penser ? Tu n’sais même pas quelle robe elle a enfilée. L’inventaire de son dressing, en boucle dans tes pensées, trop mouvementées. Est-ce que c’est celle, couverte de dentelle ? La moulante transparente ? Ta jambe sans arrêt, entrain de bouger. Comme ci, tout s’accélérer. Une main, contre ta mâchoire, repose ta tête, sur ton poignet. Quel enfoiré elle a encore trouvé ? Claquement de porte, les murs en vibrations. Sursaut de ton corps quand l’rhinocéros déboule, à côté d’toi. L’centre de tes pensées qui vient e débarquer, la haine, sur son visage. La rage, dans ses gestes. Elle revient pour te tuer, peut-être que finalement tes prières de meurtre se sont bien exhaussées. Ses talons, rapidement retirés, tombent contre le sol, t’as pas bougé, d’un poil de comment tu étais. Seulement ton regard qui ne fait que suivre son fessier bien dessiné. Tes prunelles qui s’relèvent dans les siennes, sourire, d’enfoiré sur tes lèvres à croquer. Qu’est-ce que t’as. Tu ricanes, détournant ton regard un instant sur ton écran d’ordinateur. D’u coup de main, fermé, la chaise qui pivote dans sa direction. Finalement t’as mis celle-là ? Elle t’fait un gros cul. Le verre de ton jus de fruit fraîchement servit, contre tes lèvres. Cet air satisfait sur ton visage parfait. Y’a pas qu’moi qui l’a vu apparemment.

_________________

☽☽ il y a des mots faits d'un verre si fragile qu'ils se cassent si on les utilise ne serait-ce qu'une seule fois, laissent échapper leur contenu et éclaboussent.

jennifer la vieille cougar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◊ AND THE LION FELLS IN LOVE WITH THE LAMB

MESSAGES : 1883
ARRIVÉ LE : 16/01/2015
COPYRIGHT : lucie la jolie. (avatar) + tumblr (sign)
DC / TC : will et dani.
FACECLAIM : zoey deutch, la belle.

AGE : vingt-deux ans, bientôt vingt-trois.
MÉTIER : patronne du refuge pour animaux de la ville.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Sam 28 Juil - 8:45


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@tahar al-zahar
T’envoyais valser tes talons hauts, de sorte à faire un énorme vacarme. Ton cœur tambourinait dans ta poitrine et la frustration venait à monter d’un cran, il fallait être idiot pour ne pas se rendre compte que t’étais choquée et déçue par le manque de savoir-vivre de la gente masculine. Toi qui avait fait en sorte que cette soirée soit réussie, surtout en sachant que t’as mis cette robe moulante spécialement pour l’occasion, histoire de plaire un peu plus à ton rancart. T’es stupide, surtout si tu as cru que ça allait vraiment fonctionner… Depuis l’histoire de Ted, t’étais plus toi, les relations d’amour devenaient monotones et tu n’avais pas que ça à faire. Te faire poser un lapin ? Ça, c’est la pire insulte que l’on pouvait ne pas te faire. Tu tournes automatiquement la tête vers Tahar, ce con de coloc, fronçant le regard rien qu’en voyant ce petit sourire collé contre ses lèvres. Que voulait-il au juste ? Tourner encore plus le couteau dans la plaie, gagner une bataille qui ne l’es pas encore ? Toutes ces questions trottaient dans ta tête et par chance, t’as pas l’envie de rester gentille pour cette fois. « Pourtant, c’est pas c’que semblait dire le serveur. » Dis-tu automatiquement, sur la défensive. Tu lui fais un doigt d’honneur, le genre qu’il peut se faire foutre où il pensait. Marre d’être la parfaite petite fille, aujourd’hui tu te rebellais et Tahar se trouvait sur ta route. Tu fais le tour du comptoir, ouvrant la porte de frigo afin d’en sortir une bouteille de scotch, histoire de faire digérer cette pilule qui était mal passée. « J’te jure, si tu dis un seul mot de plus, tu vas le regretter. » Lorsque t’es en colère, valait mieux ne pas rester à tes côtés, surtout après avoir passé l’une des pires soirées de l’année. Soudain, tu reçois un message texte venant de cet homme, cet enfoiré qui t’as posé un lapin. T’attrapes ton téléphone, venant à lire son message sans y répondre. Ce qui arriva à la suite, te laissais presque perplexe, il t’appelles. Non mais, il fallait avoir du culot. Tu laisses ce même téléphone sonner, alors que toi, tu cales ton verre de scotch, grimaçant par la même occasion, sentant le chaud liquide traverser ta gorge.

_________________

she'll break her own heart and you know that she'll break your heart too. so d a r l i n g, let go of her hand. let go of her hand.  ©️lawrenism

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 61
ARRIVÉ LE : 13/06/2018
COPYRIGHT : freesia (av)
FACECLAIM : le badboy zayn malik.

AGE : 23 années de passées à sentir le friture et la viande à kebab.
MÉTIER : le kebab du daron, depuis bien longtemps, maintenant, t'es presque la relève.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Mar 31 Juil - 10:10


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@cora weston
Pourtant, c’est pas c’que semblait dire le serveur. Le serveur, cet enfoiré, il a tout regardé. Il a tout gagné. Son cul, est parfait, tu l’sais, le nombre de fois que t’as pu le regarder sans jamais arriver à trouver le moindre défaut à lui donner. T’aimerais, détester, ses formes, son corps, elle. Tu crèves d’aimer ce que tu peux regarder, d’elle. Tu préfères mourir plutôt que d’avouer quoi que ce soit, non. Elle te fait chier, elle existe seulement pour te saouler. Vous n’êtes que chien et chat, éternelle course qui ne s’arrêtera jamais. Vos ego là, trop mal placés. Tous les deux, vous allez continuer à vous tourner autour. Tu ne peux pas t’empêcher de la taquiner, essayer de cacher, ces cris de victoire, le feu d’artifice dans tes pensées, ouais, son date s’est mal passé. Et ça putain, que ça peut te soulager.  Elle ouvre le frigo, ses pieds nus contre le sol, tu entends sa peau de pêche frapper le carrelage, si froid. Est-ce que ses tétons vont pointer ? Ne pense pas à ça bordel. J’te jure, si tu dis un seul mot de plus, tu vas le regretter. Sa bouteille de scotch, son verre trop remplis. 9a pue, hein. Ca pue la frustration. La défaite, la sienne, avec son mec, à deux balles, connard. Son téléphone se met à sonner, elle regarde son écran, le repose finalement, son verre cul sex. Tu ricanes, avant de te lever rapidement. Le téléphone que ta grosse main arrive à attraper, habilement te reculer, Julian sur l’écran. Le bouton vert. Ho Julian ! Tu prends une voix de femme, tes cordes vocales qui ne savent que débrider les sons trop graves pour arriver à dompter des sons si aigus. T’es vraiment un enfoiré Julian, j’avais pas de culotte, tu sais ? J’étais nue sous ma robe très moulante. Julian ! Je voulais que me fasses crier ce soir, t’es vraiment un con ! Tu finis par raccrocher. Sans même lui laisser le temps de parler. Raclement de gorge, le portable que tu reposes sur le plan de travail à côté de son verre. Dis-moi merci s’il débarque ici très excité. Tu rigoles, gorge ouverte. T’es vraiment un gamin. Elle va te tuer.

_________________

☽☽ il y a des mots faits d'un verre si fragile qu'ils se cassent si on les utilise ne serait-ce qu'une seule fois, laissent échapper leur contenu et éclaboussent.

jennifer la vieille cougar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◊ AND THE LION FELLS IN LOVE WITH THE LAMB

MESSAGES : 1883
ARRIVÉ LE : 16/01/2015
COPYRIGHT : lucie la jolie. (avatar) + tumblr (sign)
DC / TC : will et dani.
FACECLAIM : zoey deutch, la belle.

AGE : vingt-deux ans, bientôt vingt-trois.
MÉTIER : patronne du refuge pour animaux de la ville.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Mar 31 Juil - 11:02


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@tahar al-zahar
L’emmerder, faisait dorénavant parti de ton passe-temps favori et inversement. Ta défaite de ce soir était amère, elle te restait dans la bouche et tu ne savais que faire. Tu ne contrôlais rien, aucune parole ni aucun mouvement, rien. T’as besoin de quelque chose, un truc fort et c’est en un verre de scotch que tu trouves. L’alcool te donnais encore plus de pouvoir, tu ne peux pas t’empêcher de dire tout ce qui te traverse l’esprit, tu es pratiquement indomptable, tel un volcan constamment en irruption et ta sœur jumelle l’avait appris à ses dépens. Ton verre ne dura pas très longtemps, surtout en entendant la sonnerie de ton téléphone sur le plan de cuisine. Laissant le chaud liquide glisser contre ta gorge sèche, tu allais attraper l’appareil quand Tahar fut le premier à posséder ce trophée de chasse. « Bordel mais qu’est-ce que tu fou, rends-le moi. » Dis-tu, fronçant le regard, tes deux mains contre tes hanches en signe de mécontentement. Cette scène resterait gravée dans ta mémoire, surtout en voyant le beau brun prendre cette voix qui n’était pas tout à fait féminine, Julian allait certes croire qu’il parle à un transgenre. Pas très encourageant. T’écoutes ses paroles, ta bouche s’entre-ouvre et une rage s’empare de ton corps. Enfoiré, crétin. Tous ces mots te venaient à l’esprit, pourquoi se donner tant de mal. Ligne raccrochée, sans que l’homme ne dise quoique ce soit. Tu bouilles de l’intérieur, ça suffit. Prenant ton verre dans ta main droite, que le lances en sa direction, lui qui l’esquive habilement. « T’es qu’un con Al-Zahar ! » Le verre se casse au sol, mais tu n’en fais rien, t’es déchaînée. Empoignant l’assiette se retrouvant contre le plan de table, tu la lances encore en tentant de l’attraper avec cette dernière, c’est beaucoup trop. « Tu l’fais exprès ou quoi ! T’es suicidaire ma parole ! » C’était comme ça, votre relation. C’est d’attendre que l’autre hurle et que ça devienne presque agressif.

_________________

she'll break her own heart and you know that she'll break your heart too. so d a r l i n g, let go of her hand. let go of her hand.  ©️lawrenism

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 61
ARRIVÉ LE : 13/06/2018
COPYRIGHT : freesia (av)
FACECLAIM : le badboy zayn malik.

AGE : 23 années de passées à sentir le friture et la viande à kebab.
MÉTIER : le kebab du daron, depuis bien longtemps, maintenant, t'es presque la relève.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Mer 1 Aoû - 6:55


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@cora weston
Elle va te tuer. Te décapiter. Peut-être même arracher tes yeux à la fourchette et les tremper dans son Scotch. Te démembrer jusqu’à la moelle. T’es fou, peut être bien un gros connard, ouais. Tu veux l’énerver, peut-être que t’as abusé. Mais t’as ce don, de savoir dépasser, cette limite. Quelle limite ? Y’en a aucune, entre vous. Tous les deux, c’est l’flou. Y’a rien de déterminer, quand est-ce que vous avez parlé ? Mdr. Jamais. Vous ne faites que vous disputer. C’est comme ça, entre vous. De la merde à cracher à la gueule, tout ce que vous pouvez faire et fait pour faire chier l’autre. Vous fonctionnez de cette manière. Vieux couples, des grincheux. Même les voisins ont arrêté d’essayer de gueuler, de vous faire arrêter. Mission impossible. Tom Cruise n’y arriverait pas lui-même, ouais. Elle te jette son verre, un mouvement de ton dos, tu esquives la soirée à l’hôpital à devoir raconter à l’infirmière comment la meuf avec toi a essayer d’te tuer. La meuf qui n’est pas ta meuf. T’es qu’un con Al-Zahar ! Une assiette entre ses doigts. Celle-là fini contre toi. Ta hanche, ouais, si belle hanche tellement bien taillée. Bordel. Tu l’fais exprès ou quoi ! T’es suicidaire ma parole ! Tu relèves un regard vers elle, un aie qui sort subtilement de ta bouche. Y’a clairement plus de force pour jeter une assiette sur toi plutôt que de passer l’balais, ouais j’vois. Tu t’avances rapidement. T’as les poings serrés. Merde, tu vas pas continuer à bosser pour repayer toute la vaisselle que madame décide de casser. T’attrapes son poignet. Une poigne ferme, contre sa peau. Ton corps qui l’a repousse, contre le plan de travail, derrière elle. C’est toi la conne ! Un soupire, ces deux prunelles ébènes qui retombent dans les siennes. C’est pas moi qui m’fait balader par des connards qui t’posent des lapins au restaurant. C’est pas moi qui déprime et qui boit toute la soirée. Ton poing se relâche, avant de commencer à lui faire mal. T’en serais capable, ouais, cette haine en toi là. Soupire, profond. Ton poing qui frappe le bois, à côté d’elle. J’me barre ok. Tu attrapes ton appareil photo à côté d’ton ordinateur. Rapidement vers la porte. Même si tu t’en fous sûrement. Le suicidaire va sûrement pas revenir pendant quelque temps. Tu te retournes même pas, le temps d’enfiler tes pompes.

_________________

☽☽ il y a des mots faits d'un verre si fragile qu'ils se cassent si on les utilise ne serait-ce qu'une seule fois, laissent échapper leur contenu et éclaboussent.

jennifer la vieille cougar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◊ AND THE LION FELLS IN LOVE WITH THE LAMB

MESSAGES : 1883
ARRIVÉ LE : 16/01/2015
COPYRIGHT : lucie la jolie. (avatar) + tumblr (sign)
DC / TC : will et dani.
FACECLAIM : zoey deutch, la belle.

AGE : vingt-deux ans, bientôt vingt-trois.
MÉTIER : patronne du refuge pour animaux de la ville.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Mer 1 Aoû - 17:39


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@tahar al-zahar
Ton crétin de colocataire en rajoutait toujours et par chance, ce fut la goutte qui fit déborder le vase. Loin de toi de réagir de cette façon sauf que Tahar t’épuisais, t’emmerdais au plus haut point et cette vengeance est amère dans ta bouche. La seule chose que t’espérais en réalité, c’est que ton coup d’un soir ne s’amène pas après les dires du beau brun, quand il a enfiler sa voix loin d’être féminine. Si tes yeux étaient des fusils, ils tueraient ce dernier en une fraction de secondes, c’est difficile de nos jours d’avoir une conversation digne de ce nom avec lui. T’as lancer ce verre puis cette assiette sans te demander ce qui allait arriver, si il allait être blessé par cette attaque et puis qu’est-ce que ça pouvait te foutre ? Il l’avait bien cherché. Tahar s’avance brusquement vers toi, t’as presque peur qu’il te frappe, qu’il puisse te mettre une raclée, surtout après l’avoir blessé avec l’assiette. Sa peau était taillée, le sang n’allait pas mettre du temps à apparaître et tes jambes refusent de bouger, t’es presque hypnotisée par son regard. Ton corps recule, contre le plan de travail, t’empêchant de bouger ou de t’enfuir. Ce cœur dans ta poitrine, battait à tout rompre, tu avales difficilement ta salive. Ton poignet presque en feu, tu pourrais lui demander de te lâcher, sauf que t’es scotchée sur place… T’aurais pu lui parler, l’engueuler, entrer dans son jeu mais t’en est incapable. Il relâche ton poignet, se reculant après avoir donné un coup de poing sur le bois et sortir de la cuisine. En un sens, Tahar avait raison, sur toute la lettre, sauf que tu n’allais pas lui donner ce plaisir. Ne sachant pas pourquoi, tu te décales du plan de travail, marchant ces quelques pas qui vous séparaient tous les deux, empoignant son poignet dans ta main, lui incitant à s’arrêter dans sa course. « Non, part pas. » T’encres tes prunelles dans les siennes, avant de ne pas trop savoir pourquoi mais t’agissais comme ça, un truc qui ne te ressemblait vraiment pas. Tes mains agrippent son visage, tes lèvres de collent brusquement contre les siennes et tu fermes tes yeux. Qu’importe comment il allait réagir, tu t’en foutais, comme de tout le reste.

_________________

she'll break her own heart and you know that she'll break your heart too. so d a r l i n g, let go of her hand. let go of her hand.  ©️lawrenism

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 61
ARRIVÉ LE : 13/06/2018
COPYRIGHT : freesia (av)
FACECLAIM : le badboy zayn malik.

AGE : 23 années de passées à sentir le friture et la viande à kebab.
MÉTIER : le kebab du daron, depuis bien longtemps, maintenant, t'es presque la relève.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Jeu 2 Aoû - 12:21


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@cora weston
Tu pourrais lui faire mal. Briser ses poignets, si délicats. Si féminins. Tu pourrais lui faire du mal. Comme tu sais si bien e faire. Tu pourrais, la tuer. Tu l’as déjà fait, ouais. Tu ne cesseras jamais d’y penser. Quand est-ce que tu pourras arriver à tourner cette putain de page. Elle est morte. Meryl est morte. Par ta faute, cette jalousie, une maladie. C’est ton poing, contre son poignet, tu ne fais qu’y penser. Tu finis par tout relâcher. Tu dois partir, t’évaporer. Prendre l’air. Peut-être ne plus jamais revenir. Tu vas lui faire du mal. Elle va finir sous une voiture, comme ton ex. Elle va vouloir te fuir, encore une fois. Une autre dispute, avec toi. Elle va finir percutée en vouloir se barrer, loin d’toi. Te fuir. Merde. Ces images. Tu tiens à elle, Cora. Tu t’étais promis que ce ne serait pas le cas. T’aurais dû te barrer dès que t’as eu ce regard. Celui lentement posé, le long de ses courbes si bien dessinées. T’aurais dû partir de cet appart, appart, son numéro, oublier, faire en sorte qu’elle te déteste à en crever. C’est sûrement ça, que tu cherches. Tu enfiles tes pompes, tu veux partir, prendre l’air Loin d’ici. Mais sa main contre ton poignet, cette fois-là. Elle te retient, malgré toi. Elle a pas le droit de faire ça non, pas comme ça. Pas avec ses lèvres sur les tiennes. Ses lèvres sucrées, caramélisées. Tu voulais tant y goûter. Tu vas finir comme un véritable drogué. Tu dois la relâcher, merde. Ce sont tes lèvres qui se décollent des siennes, ce regard, chien battu dans le sien. Fais pas ça. Une main dans tes cheveux, un soupire, la porte qui s’ouvre derrière toi. Tu dois partir. Ça change rien, j’viendrais chercher mes affaires demain, je veux pas rester ici. Ça sonne comme un supplice, putain de supplice d’être entre ces quatre murs, avec elle. Ça l’est tous les jours, un combat, contre-toi. Tes si compliqué Tahar. Tu passes la porte, rapidement, les escaliers que tu sautes quasiment. Tu veux pas faire marche arrière. Mais t’es bloqué, devant la porte des escaliers bloquée, devant, la cage d’ascenseur qui ne veut pas redescendre. Merde.

_________________

☽☽ il y a des mots faits d'un verre si fragile qu'ils se cassent si on les utilise ne serait-ce qu'une seule fois, laissent échapper leur contenu et éclaboussent.

jennifer la vieille cougar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◊ AND THE LION FELLS IN LOVE WITH THE LAMB

MESSAGES : 1883
ARRIVÉ LE : 16/01/2015
COPYRIGHT : lucie la jolie. (avatar) + tumblr (sign)
DC / TC : will et dani.
FACECLAIM : zoey deutch, la belle.

AGE : vingt-deux ans, bientôt vingt-trois.
MÉTIER : patronne du refuge pour animaux de la ville.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Jeu 2 Aoû - 20:15


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@tahar al-zahar
Étrangement, t’avais pas envie de le laisser partir de l’appartement, tout ce que tu lui as dit par le passé, tu n’y pensais pas vraiment mais Tahar était tout de même important pour toi. Ignorant même pourquoi tu réagissais de cette façon, tes pieds avançaient jusqu’au jeune homme, venant à l’arrêter dans sa course lorsque ta main empoigne son poignet, l’empêchant d’aller plus loin. Il s’arrête, te regarde sans rien dire et toi, comme une conne, tu décides de l’embrasser. Merde, mais qu’est-ce qui te prenait ? Ton cœur battait la chamade dans ta poitrine, t’avais peur de te faire repousser et c’était prévisible, car il te repousse. Tu cherches la moindre lueur d’espoir dans ses prunelles, c’est un échec aussitôt. « Tahar… » Le voilà qu’il te laisse en plan, comme tu l’as pensé. Un soupir sort de ta bouche, tu passes l’une de tes mains contre tes cheveux, presque nerveuse par ce qui venait tout juste de se passer. Bordel, pourquoi avais-tu décidé de faire un truc pareil, surtout en sachant que ta relation avec Tahar n’était pas l’une des meilleures. La porte claque, tu baisses aussitôt le regard vers le sol, en signe de désespoir. Soudain, tu laisses ton corps réagir et décides de marcher jusqu’à la porte que tu ouvres, descendant les escaliers presque à la quatrième vitesse, levant le regard vers le beau brun qui attendait. « Attend, s’il te plaît. » T’as besoin de t’excuser, encore une fois… Ta relation avec ta jumelle te revenait en tête, surtout après ce qui s’était passé la dernière fois, par rapport à Ted qui était supposé être ton meilleur ami. « Écoute Tahar, j’suis désolée d’avoir fait ce que j’ai fais… J’voulais pas que tu te sentes mal à l’aise et j’sais très bien ce que tu penses de moi, c’était vraiment déplacé de ma part. » Tu ne pouvais t’arrêter de parler, plongeant tes prunelles dans celles du jeune homme. « Je ferai des efforts à l’appartement. » T'empoignes sa main, sans vraiment penser à la réaction qu'allait avoir Tahar.

_________________

she'll break her own heart and you know that she'll break your heart too. so d a r l i n g, let go of her hand. let go of her hand.  ©️lawrenism

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 61
ARRIVÉ LE : 13/06/2018
COPYRIGHT : freesia (av)
FACECLAIM : le badboy zayn malik.

AGE : 23 années de passées à sentir le friture et la viande à kebab.
MÉTIER : le kebab du daron, depuis bien longtemps, maintenant, t'es presque la relève.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   Mer 8 Aoû - 6:36


≈ ≈ ≈
{the blues.}
crédit/ tumblr ✰ w/@cora weston
Tu fuis la vérité, ton passé encore bien trop gravé. A vif. Les plaies sont à peine fermées, les points de suture ne font qu’exploser quand elle ne cesse de t’approcher. Ses lèvres sur les tiennes, c’est comme si ta carotide venait d’être transpercé, tu te vides de ton sang. Des coups de couteau dans le ventre. Parce que c’est ça, toi. Tu vies les choses, trop forte, trop violente. Tu n’as pas la juste mesure, c’est toi, l’état brut. Le nom d’un parfum dans une pub, tu serais bon acteur. L’eau sauvage de Tahar. Tu t’arrêtes, dans ta course. T’as pas d’issus, t’es bloqué là, l’bourreau de ton âme qui te cours après. Attend, s’il te plaît. Tu soupires, te retournant difficilement. Sans même plonger un regard sur elle. Seulement tes prunelles dans le vide. Sur le mur, délavé à la javel. T’aimerais te prendre un seau du liquide abrasif, faire comme cette peinture, disparaître. Tout ce que tu gagnerais c’est devenir un pauvre blanc ouais. Écoute Tahar, j’suis désolée d’avoir fait ce que j’ai fais… J’voulais pas que tu te sentes mal à l’aise et j’sais très bien ce que tu penses de moi, c’était vraiment déplacé de ma part. Tu redresses ton regard cette fois, sur son visage, les traits de sa mâchoire. Ses lèvres, tu te souviens encore de ce goût sucré que t’as pu goûter. Merde. Cette saveur va rester ancrée dans un coin d’ton cerveau bordélique. Quand tes yeux se poseront sur sa bouche, c’est ça. C’est ce à quoi tu penseras. Tu vas perdre la tête. Et j’pense quoi d’toi ? Après tout, t’en sais rien. Comment elle pense que tu la vois. Est-ce qu’elle se doute au moins que tu ne vois que beauté quand tu poses tes prunelles ébène sur elle ? Est-ce qu’elle sait que là, ses lèvres ne sont que deux petits carambars bourrés de sucre pour toi ? Elle en sait rien. Elle ne doit jamais savoir. Elle prend ta main. Je ferai des efforts à l’appartement. Tu regardes ta main, dans la sienne. Tes muscles du bras qui se tendent. Un souffle long, de tes poumons. Y’a plus d’appartement je pars. T’es borné.

_________________

☽☽ il y a des mots faits d'un verre si fragile qu'ils se cassent si on les utilise ne serait-ce qu'une seule fois, laissent échapper leur contenu et éclaboussent.

jennifer la vieille cougar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (tahar) the blues.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(tahar) the blues.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Papy Blues
» Natural blues....Moby
» St-Louis Blues
» Alignement LNH des Blues de St-Louis
» [FB] Tahar Tahgel & The Temple of Doom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ BLANK S P A C E :: VILLE DE MOUNT JULIET :: EST :: BOULEVARD AVENUE-
Sauter vers: