AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
vous êtes en peine d'amour ? ça tombe bien, nous aussi. - - le journaliste
bienvenue sur BLANK SPACE
soirée chatbox tous les lundis et vendredi .

Partagez | 
 

 L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 71
ARRIVÉ LE : 11/06/2018
DC / TC : Aucun pour le moment
FACECLAIM : Jensen Ackles

AGE : 35 ans
MÉTIER : Médecin

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Mar 26 Juin - 16:46

Plus que jamais je pouvais ressentir le besoin, plus qu’ardent, de ralentir la cadence et de m’éloigner du travail ; il faut dire que je passais beaucoup de temps au cabinet médical et qu’il était temps que je m’offre un moment de répit histoire de penser à autre chose qu’aux patients qui se succédaient à mon bureau. Cela n’allait pouvoir que me faire le plus grand des biens.

Ayant quitté, légèrement plus tôt qu’à mon habitude, je me dirigeai chez moi afin de prendre une douche et de m’offrir un peu de répit. C’était amplement mérité vous pouvez me croire. Après m’être douché et non touché, ce que vous pouvez faire sous la douche n’appartient qu’à vous après tout, je me dirigeai vers ma chambre afin de m’habiller. Il faisait beau à l’extérieur, et la soirée était encore jeune, je décidai donc d’enfiler un jeans et une chemise afin d’aller faire un petit tour en ville.

Ma petite virée finie par me conduire dans un des bars de la ville. Stationnant mon véhicule je finis donc par y entrer et m’installer au comptoir pour me commander à boire.

Je venais tout juste d’arriver que déjà je semblais avoir tombé dans l’œil d’une demoiselle ; j’avais beau lui faire part de mon total désintérêt elle continuait son numéro de rentre dedans alors qu’elle me collait comme une véritable sangsue. Portant mon attention sur mon verre, le vidant de son contenu pour mieux en redemander, je faisais comme si elle n’existait pas mais de toute évidence ma froideur ne parvenait pas à la réfréner dans ses ardeurs. C’était à n’y rien comprendre. Roulant les yeux, en signe de dépit, je regardais autour de moi mais de toute évidence j’allais devoir continuer de subir cette plaie pendant encore un moment. Plus que jamais je comprenais ce que pouvais ressentir les gens victime de harcelement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 103
ARRIVÉ LE : 19/06/2018
COPYRIGHT : morphine
FACECLAIM : Lais Ribeiro

AGE : 30 ans...L'âge de raison, il parait
MÉTIER : Propriétaire et gérante du Petit Café. Romancière à succès sous le pseudonyme de Lily Wyatt.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Mar 26 Juin - 18:46

Ces derniers temps j'avais de plus en plus l'envie de sortir et de m'amuser. Cela était sans contexte l'après coup de mes journées écritures. En ça, j'étais différentes de bon nombre d'écrivain. Je ne supportais pas de rester cloîtrer. J'avais besoin de voir du monde, de discuter et d'échanger avec eux afin de trouver l'inspiration là où elle se présentait. Après une journée dans l'univers de "The bloody crown", ma toute nouvelle saga, je décidai donc de rentrer chez moi pour prendre une douche et enfiler un slim blanc, un bustier et des escarpins noirs.

A mon arrivée au bar, lieu très fréquenté aussi bien en semaine que le week-end, je jetais à coup d'oeil à la ronde histoire de trouver un visage amical. Je vis immédiatement Tyson au loin et en charmante compagnie. J'étais plutôt étonnée de la situation mais je n'étais pas du genre à casser le plan de mes amis. Je décidais donc de rejoindre le comptoir pour commander un cocktail. Je discutais de ci de là, non sans jeter des coups d'oeil curieux à Tyson.

Et plus je le regardais, plus je commençais à douter de son envie d'être avec cette fille. A dire vrai, il affichait une telle mou qu'il n'était pas possible de se tromper. Et puis je connaissais assez mon ami pour interpréter son regard. J'observais le manège de la jeune femme qui ne se gênait pas le moins du monde pour partager avec le médecin ses atouts physiques, lui offrant son décolleté comme le gourou d'une secte pouvait sacrifier une vierge. C'était l'une des raisons qui, adolescente, m'avait fait sentir plus proche des mecs que des filles. Les premiers, de mon point de vue, ne s'évertuait pas à montrer leur corps à la moindre occasion...
Peu importe ! La situation était comique. Soit la jolie jeune femme était aveugle soit elle se moquait totalement des signaux envoyés par mon ami d'enfance. Pour ma part, j'affichais un sourire, plutôt amusée par la scène.

- Tyson tu vas m'en devoir une, dis-je pour moi-même tout en me dirigeant vers le couple. Bonsoir chéri

Sans sourciller, j'avais rejoint l'homme et la femme et posé négligemment mais d'un geste de "propriété" typiquement féminine et amoureuse, ma main sur la cuisse de Tyson. Je regardais la jeune chasseuse d'un air de défi, un sourire froid sur le visage. Intérieurement ? J'étais plutôt fière de moi et morte de rire.

Tu ne me présentes pas, bébé ?

Les petits surnoms d'amour ? Clairement pas mon genre en temps normal mais voir la demoiselle perdre de sa superbe était plutôt drôle alors autant en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 71
ARRIVÉ LE : 11/06/2018
DC / TC : Aucun pour le moment
FACECLAIM : Jensen Ackles

AGE : 35 ans
MÉTIER : Médecin

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Lun 9 Juil - 18:57

Cette demoiselle qui me collait aux basques, telle une merde incrustée à l’une de mes semelles, était loin de me plaire et j’avais décidé de feindre l’ignorance afin de lui faire comprendre qu’il valait mieux pour elle de passer à autre chose mais de toute évidence le message que je désirais lui transmettre se voulait un iota trop subtil pour elle. Exaspéré je ressentais la folle envie de prendre mon verre et de le lui vider sur la tête mais je me disais que ce serait tout de même dommage de gaspiller un si bon alcool. Plus elle continuait son petit jeu plus j’avais l’impression que j’étais à un doigt de commettre un truc stupide.

La situation avait de quoi m’énerver, je bouillais intérieurement puis soudain j’entendis une voix – plus que familière- se manifester. Tournant mon regard vers mon interlocutrice je réalisai qu’il s’agissait d’une bonne amie et qu’elle avait compris dans quelle situation je me trouvais. Il fallait voir la tête que l’autre venait de tirée en entendant Maxym me désigner comme étant son chéri. Je décidai donc de jouer le jeu.

Bonsoir ma princesse. Tu as été retenue au boulot ?

Ces mots à peine prononcés je me permis de remonter mes doigts dans ses cheveux afin de les caresser avec douceur puis j’eus un léger sourire en voyant l’autre décider de foutre le camp.

Elle s’appelle Miss courant d’air.

Riant de bon cœur je me permis de déposer un baiser sur sa joue tout en me décalant d’un pas afin de mieux l’admirer.

Merci pour ce que tu as fait ma chère, je t’en dois une. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans ton intervention.

Moi qui pensait me casser, afin de rentrer chez moi, l’arrivée de Maxym me donnait maintenant envie de rester …il faut dire que j’appréciais grandement cette belle brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 103
ARRIVÉ LE : 19/06/2018
COPYRIGHT : morphine
FACECLAIM : Lais Ribeiro

AGE : 30 ans...L'âge de raison, il parait
MÉTIER : Propriétaire et gérante du Petit Café. Romancière à succès sous le pseudonyme de Lily Wyatt.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Mar 10 Juil - 7:12


J'avais vu juste. Tyson n'avait clairement pas envie de la compagnie de la jeune femme. Et pour cause, il rentra tout de suite dans mon jeu, m'appelant "princesse" et caressant mes cheveux. Ce geste eut pour effet définitive de faire partir la dragueuse, nous laissant, Ty et moi, tout sourire. Non je n'étais pas ce genre de peste, se réjouissant du malheur des autres mais voir la tête de cette fille était tout de même appréciateur. J'avais toujours détesté celles et ceux qui pensaient qu'avoir un physique avantageux leur ouvrait toutes les portes alors si je pouvais en remettre une à sa place, c'était tout bénef...

- Je reste persuadée que sans moi, tu finissais attaché dans un lit, esclave de ses moindre désirs.

Parce que oui, même si elle avait battu en retraite, au vu des coups d'oeil assassins que continuait de nous lancer la jeune fille, Tyson avait échappé à une folle furieuse.

- Tu me dois au moins un dîner et un petit-déjeuner à ce niveaux. Voir même un déjeuner et un autre dîner.

C'était le minimum quand on sauvait la vie de quelqu'un non ?

- Euh...

Un dîner puis un petit-déjeuner suivit d'un déjeuner et d'un autre dîner... A bien y réfléchir, dis comme ça, Tyson pouvait aisément croire à une invitation cachée.

- C'est pas ce que je voulais dire...

On avait beau se connaître depuis de nombreuses années, je préférais le signaler. D'autant que dans le passé, certaines camarades de classe avait eu le bonheur de m'humilier en parlant de moi comme une amoureuse transi face à un Tyson de marbre. J'avais répliqué par l'envoie de mon assiette de pâte à la bolonaise sur la chevelure blonde de la lycéenne. Cela m'avait valut une semaine de retenue mais voir Amber King couverte de sauce tomate était un régale pour les yeux, l'âme et le morale.

Bref, même si j'étais une adulte à présent et que Amber King n'était plus dans le paysage, ce souvenir cuisant me faisait me justifier.

- Enfin tu vois ce que je veux dire ?

Très claire n'est-ce pas ? Histoire de me donner contenance, je portais mon verre de cocktail et le vidait presque d'un trait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 71
ARRIVÉ LE : 11/06/2018
DC / TC : Aucun pour le moment
FACECLAIM : Jensen Ackles

AGE : 35 ans
MÉTIER : Médecin

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Mar 10 Juil - 14:45

Je ne pus qu’afficher un léger sourire lorsqu’elle évoqua cette idée totalement démente, il était vrai que j’avais été abordé par une véritable cinglée puis il suffisait de la regarder, nous fixant de loin, afin de s’en persuader. De toute évidence elle ne se serait pas satisfaite d’un câlin ou d’un baiser sur la joue.

C’est fort probable puis si ça se prouve j’aurais pu me réveiller dans une baignoire, remplie de glaçon et d’une eau rougie par mon sang, avec un rein en moins.

Plus qu’un simple sourire c’est un fou rire qui s’échappa de ma bouche, il faut dire que l’image que je venais d’évoquer avait de quoi amuser bien qu’un tel constat aurait néanmoins eu un léger je ne sais quoi de tragique.

Reprenant mon sérieux je l’écoutai me dire que je lui devais une longue série de diner et de petits déjeuners, elle avait raison je lui étais redevable.

Tu as tout à fait raison ma chère, je te suis redevable.

De toute évidence elle regrettait ce qu’elle venait de dire, il suffisait de l’entendre et de la voir se montrer hésitante pour ensuite revenir sur ses propos pour réaliser l’ampleur du malaise qui l’habitait. Je ne voulais pas qu’elle se sente aussi mal c’est pourquoi je me permis de glisser un bras autour de sa taille afin de la serrer contre moi histoire de lui offrir un câlin au nom de notre amitié.

Je te dois beaucoup plus que cela. Suite à ces mots mon regard fini par se noyer dans le sien alors que j’admirais l’éclat de son merveilleux regard. Je comprends parfaitement ce que tu veux dire ne t’en fais pas.

Relâchant mon emprise, la libérant suite à mon câlin, je la regardai vider son verre et j’en fis tout autant. Je grimaçai en avalant l’alcool, que contenait mon verre, j’avais l’impression que mon œsophage allait fondre tellement la sensation de brûlure se voulait intense. Je suis persuadé que c’est illégal de vendre un truc aussi fort. Bien entendu il s’agissait d’une plaisanterie, c’était de l’humour à la sauce Tyson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 103
ARRIVÉ LE : 19/06/2018
COPYRIGHT : morphine
FACECLAIM : Lais Ribeiro

AGE : 30 ans...L'âge de raison, il parait
MÉTIER : Propriétaire et gérante du Petit Café. Romancière à succès sous le pseudonyme de Lily Wyatt.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Mar 10 Juil - 18:53


A bien y réfléchir, l'idée de la baignoire et du rein en moins n'était pas si impensable que ça. Non vraiment, la dragueuse n'avait pas une tête très sympathique. Peu importe. Nous étions tous les deux et comme souvent dans ces moments là, la bonne humeur et mes gaffes étaient de la partie. Heureusement pour moi, Tyson n'était pas du genre à s'en formaliser, préférant même me serrer dans ses bras. Je profitais de l'étreinte avant de plonger dans son regard vert quelques secondes. Au moment où je me détachais de lui, tant physiquement que visuellement, je tombais sur le regard noir de Miss Courant d'air. Non vraiment, quelque chose n'allait pas avec cette femme. Je préférai néanmoins la mettre de côté. A force de la zieuter de loin, je risquais de m'attirer un peu plus ses foudres.

Prenant exemple sur moi, il porta son verre à ses lèvres. La différence était énorme puisque le mien était un mélange d'alcool et de sucre alors qu'il était du genre à consommer pure. Sa grimace me fit sourire et sa remarque rire.

- T'es une petite nature Tyson. Tu devrais te contenter d'un soda ou un jus de fruit, c'est plus de ton âge les alcool forts, tu peux plus les tenir dis-je pour le taquiner.

Finalement, je m'installais à ses côtés, prenant la place libre. J'alertais également le barman pour qu'il nous serve de nouveau. Certes Ty était médecin mais il avait bien le droit de se détendre de temps en temps non ?

- Alors comment ça va en ce moment ? demandais-je à mon ami une fois de nouveau seul.

Cela faisait un bout de temps que l'on ne s'était pas retrouvé ensemble et il me manquait. Après tout, il était l'un des rares à connaitre tout, ou du moins presque tout, de moi. Oui l'amitié entre homme et femme existait, ce n'était pas le soucis. Je ne me voyais juste pas parler de certaine chose intime.

- Outre que ton métier prenant ? Une petite amie débordante ?

Oui, j'avais beau avoir été un "garçon manqué", je n'en restais pas moins une femme curieuse.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 71
ARRIVÉ LE : 11/06/2018
DC / TC : Aucun pour le moment
FACECLAIM : Jensen Ackles

AGE : 35 ans
MÉTIER : Médecin

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Mar 10 Juil - 19:45

Elle avait raison j’étais une bien petite nature face à l’alcool, j’étais probablement la honte de ma lignée et mes ancêtres écossais devaient probablement se retourner dans leur tombe en voyant à quel point l’alcool et moi ne faisions pas bon ménage. N’empêche que le ton espiègle, et amusant de la belle Maxym, ne pouvait que me faire sourire. J’aimais sa mentalité joueuse.

Je suis un bien petit joueur, j’en conviens, d’ailleurs mes ancêtres Écossais doivent bien se demander comment j’ai fait pour sombrer de la sorte contre le récif des bonnes mœurs. J’étais ironique, j’ai toujours été habile avec le sarcasme.

Je ne pouvais que la regarder lorsqu’elle prit place près de moi, Maxym étant l’une des rares personnes que j’appréciais en ce bas monde, je souris légèrement lorsqu’elle me demanda comment j’allais ces derniers temps. Assurément mieux que ce gars-là. Dis en le pointant du doigt alors qu’une femme en furie était venue le gifler après qu’il en ait embrassé une autre à pleine bouche. Je présume qu’il va passer la nuit sur le canapé. Je plaisantais mais mon petit doigt me disait que ce dernier n’allait pas trop entendre à rire.

L’entendre me demander si je n’étais pas casé sentimentalement me mettait dans une situation difficile, il faut dire que je n’aimais pas trop parler de ce sujet. Pour moi c’était comme si je devais admettre mon impuissance devant un constat d’échec. C’était dingue je pouvais soigner des maux, guérir des maladies mais je n’arrivais pas à trouver la personne avec qui je pourrais éventuellement élaborer des projets de vie à long terme. J’étais damné. À vrai dire je suis en couple avec le néant … je suis en grand solitaire, ça n’a pas changé. Je ne regrettais pas mes décisions, ou mon absence de décision, si c’était à refaire je ne changerais rien. Et toi ? Belle comme tu es, charmante et désirable, tu dois bien avoir un large lot de prétendants près à vendre son âme au diable afin de trouver grâce à tes yeux. Sacré image que celle-là, j’étais doué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 103
ARRIVÉ LE : 19/06/2018
COPYRIGHT : morphine
FACECLAIM : Lais Ribeiro

AGE : 30 ans...L'âge de raison, il parait
MÉTIER : Propriétaire et gérante du Petit Café. Romancière à succès sous le pseudonyme de Lily Wyatt.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Mar 10 Juil - 20:23


- Heureusement que tu as tout un tas de qualité pour combler ce manque alors, dis-je en lui faisant un clin d'oeil.

Je classais aisément Tyson du bon côté de la barrière. Certes il était beau garçon, de ceux qui attiraient le regard quand ils entraient dans une pièce mais pas seulement. A côté, le poivrot adultère était plus bas que les déchets ! D'ailleurs je ne comprenais pas. Je n'avais jamais compris d'ailleurs. Comment pouvait-on tromper ? N'était-ce pas plus simple de mettre un terme à une relation lorsque celle-ci battait de l'aile ? Pourquoi mentir, trahir et blesser ? Non, vraiment je ne comprenais pas.

- Il peut s'estimer heureux, à la place de la fille je l"aurais plongé dans une baignoire. Tu sais ? Pour récupérer son rein et tout un tas d'organe !

J'exagérai à peine. Pauvre mec. La gifle n'était clairement pas suffisante. Je détournais le regard, préférant largement me concentrer sur Tyson et sa vie. Ça aussi je ne comprenais pas. Il avait tout pour plaire et malgré ça, il était célibataire. Oui, comme moi. Mais nos situations étaient différentes et de loin, très loin.

- Oh moi...

Juste retour de bâton ! J'avais été curieuse et Tyson me le rendait bien.

- A priori je fais peur à la gente masculine...

Ce n'était pas un mensonge à proprement parlé. Lorsque mes relations entendaient parler de ma virginité, elles me prenaient soit pour une folle, soit pour une menteuse, soit pour une religieuse. Et encore, c'était dans les meilleures des cas ! Pour le reste, certains venaient à me considérer comme un défi. Dans les deux situations, la relation se terminait en eau-de-boudin. Et plus le temps passait, plus cet honteux secret me pourrissant la vie, comme si je n'étais pas normale.

- En vrai, on est un peu dans la même situation. Parce que même si je ne le dis pas souvent, t'es plutôt pas mal comme garçon.

Les raisons n'étaient pas les mêmes mais les finalités identiques, bien que je ne doutais pas le moins du monde du potentiel de séduction de Tyson. C'est ce moment précis que choisit le barman pour revenir avec nos verres.

- On trinque à notre éternel célibat ? Dis-je dans un premier temps avant de me pencher vers mon ami et de l'embrasser juste à la commissure des lèvres. Désolée mais ta pot de colle n'arrêtait pas de nous regarder, j'ai voulu lui faire plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 71
ARRIVÉ LE : 11/06/2018
DC / TC : Aucun pour le moment
FACECLAIM : Jensen Ackles

AGE : 35 ans
MÉTIER : Médecin

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Sam 14 Juil - 16:35

Heureusement parce que si ce n’était pas le cas je serais vraiment désespérant comme personne. Évidemment j’étais conscient de ma valeur mais je dois admettre que j’aimais bien jouer légèrement la carte de l’humour … c’était une preuve manifeste d’esprit.

Je souris en entendant ses remarques tant qu’à l’infidélité, plus qu’apparente, de cet homme et je dois dire qu’elle n’avait pas tort quoi que l’avis que mon avis sur le sujet se voulait un peu plus nuancé. Tu sais rien n’est tout à fait blanc, ni tout à fait noir, il faut savoir naviguer au travers des différentes nuances de gris. Évidemment son comportement est loin de lui faire honneur mais tu sais tout aussi bien que moi qu’une relation se bâtie à deux et c’est également à deux qu’elle se détruit. Je pris une pause pour porter mon verre, de nouveau, à mes lèvres avant de le poser une nouvelle fois sur le comptoir. Évidemment je crois qu’il ferait mieux de se montrer honnête et rompre plutôt que de faire des trucs aussi amoraux mais je vais m’abstenir de juger puisque je ne connais rien de leur réalité. Je me mis ensuite à rire légèrement. On est grave tous les deux, on en est rendu à juger de la vie des gens que l’on ne connait même pas. Je crois que je détesterais savoir que des gens jugent mes choix de vie mais soyons honnête nous le faisons tous.

Étant plutôt mal à l’aise de m’étendre sur un sujet qui, de toute évidence, ne me regardais pas j’avais préféré revenir à un sujet un peu plus intéressant. J’affichai un léger sourire lorsqu’elle répondit à ma question bien que je ne m’attendisse pas nécessairement à une telle réponse.

Pourtant tu n’as rien de bien terrorisant. Lui souriant je me permis de glisser une main dans sa jolie crinière brune. Oh merci, ça c’est du compliment. Je rougis légèrement après avoir entendus ces mots sortant de la bouche de la charmante jeune femme qui me tenait compagnie.

Suite à sa suggestion je finis par reprendre mon verre, afin de le lever, afin de l’approcher du sien. À notre situation unique en son genre. La regardant, admirant la beauté de ses yeux, je dois admettre que j’avais été totalement pris de court par son geste bien qu’il ne m’avait pas été désagréable. Ne t’excuse pas puis, entre toi et moi, c’était loin d’être désagréable. Ces mots prononcés je me permis d’effleurer sa joue du bout des doigts sous le regard, empreint de dégoût, de celle que l’on pouvait maintenant désigner comme étant mon pot de colle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 103
ARRIVÉ LE : 19/06/2018
COPYRIGHT : morphine
FACECLAIM : Lais Ribeiro

AGE : 30 ans...L'âge de raison, il parait
MÉTIER : Propriétaire et gérante du Petit Café. Romancière à succès sous le pseudonyme de Lily Wyatt.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   Dim 15 Juil - 9:12


Sa réflexion me fit sourire. Bien sûr il me connaissait et dans un certain sens, mieux que personne. Tyson connaissait ma jumelle de papier, il avait été l'un des premiers à me lire et lorsqu'on m'avait fait une proposition d'achat, c'est lui que j'avais appelé en premier.
De mon point de vue, c'était une amitié vrai et sincère, de celle que l'on garde toute sa vie. Elle avait débuté grâce au sport, mon père étant son coach de boxe.  Plus vieux de cinq ans, il ne m'avait jamais donné l'impression d'être "juste" la fille de son entraineur, énervante et collante. Là où d'autre aurait pu trouver agaçant d'avoir une gamine plus jeune de cinq ans à leur basque, Tyson ne m'avait jamais fait de remarque désobligeante. Sans doute se fichait-il pas mal de ma présence mais c'était quelque chose qui m'avait marquée. En vieillissant, nous nous étions rapprochés, discutant souvent avant ou après ses entrainements et de fil en aiguille, il était devenu une constante dans ma vie. Même si je ne l'avais jamais avoué, j'avais détesté le voir partir pour ses études de médecines et j'avais aimé le voir revenir, un peu comme si mon monde avait perdu sa gravité quelques années pour en retrouver son centre à son retour...

Mais malgré ça, je ne me voyais pas lui parler de ma vie intime. C'était un peu stupide quand on y pensait, car s'il avait été une fille, j'aurais peut-être eu moins de réserve. Doublement stupide même car je n'avais jamais au grand jamais imaginé Tyson autrement que comme un ami, peu importe les remarques des uns et des autres sur mon "crush d'adolescente".

Bien sûr il y avait ces petits gestes, ces petits regards, ces petites interrogations comme le fait de savoir pourquoi lorsque je l'avais vu en charmante compagnie, j'avais espionné au loin ou pourquoi j'appréciais autant ses compliments...

- Je ne peux qu'être d'accord avec toi...

Mes yeux plongés dans les siens, les questions tournant encore et toujours dans ma tête, je n'ajoutais rien de plus.
Oui j'étais en pleine analyse de la situation, c'était plus simple d'analyser que de chercher des réponses au fait que j'apprécie d'être là, face à lui, un peu plus proche que nécessaire, sous couvert d'énerver une pot de colle jalouse...

- On devrait lui envoyer un message plus clair... dis-je en m'avançant un peu plus. Et comme pour m'empêcher de réfléchir un peu plus ou l'empêcher de reculer, je posais mes lèvres sur les siennes, passant mes bras autour de son cou.

Tout ça dans le but manifeste d'énerver la pot de colle, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art d'être au mauvais endroit , au mauvais moment. (Maxym)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Au mauvais endroit au mauvais moment [Shin-Il&Dong Sun]
» (flashback) Au mauvais endroit...au bon moment [Pv Lyra]
» Au mauvais endroit au mauvais moment (May)
» •Mauvais endroit et mauvais moment• (Pv Sombry) - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ BLANK S P A C E :: VILLE DE MOUNT JULIET :: SUD :: LE BAR-
Sauter vers: