AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
vous êtes en peine d'amour ? ça tombe bien, nous aussi. - - le journaliste
bienvenue sur BLANK SPACE
soirée chatbox tous les lundis et vendredi .

Partagez | 
 

 (lia), one day i'll fly away

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: (lia), one day i'll fly away   Lun 18 Juin - 20:26

LIANA CASTILLO
ft eliza taylor
nom, prénom le patronyme qu'elle porte encore aujourd'hui, il lui a été offert par son mariage- castillo, un nom qui lui a porté malheur pendant longtemps. mais hors de question pour elle de renoncer, d'retourner à higgins, ses racines pourtant si réconfortantes. à sa naissance, on lui a donné le prénom de juliana et toute sa vie, on l'a surtout surnommée liana. âge, date et lieu de naissance vingt-sept ans, c'est l'âge d'or, où tout commence à se concrétiser, où on déploie ses ailes devant ses rêves pour vivre sa vie à cent à l'heure, non? liana, elle, elle se sent seule face à l'adversité, plus qu'heureuse comme elle avait pu l'imaginer. lia, elle n'se serait jamais imaginée retourner dans sa ville natale, à mount juliet- un bled comparé à nashville, où elle a vécu pendant des années. elle s'y plaisait, même, mais sa famille est ici, ses racines sont profondément implantées ici, au pied des montagnes. alors quand elle a eu désespérément besoin de soutien, c'est là qu'elle a accouru. elle a connu des jours heureux, ici, après tout; tous ces étés où le 9 août sa famille se rassemblait pour fêter son anniversaire, par exemple. juliana, elle est revenue désespérée de ses repères. origine et nationalité elle est une américaine de qui on ne questionne jamais les origines et pourtant, elle a du sang suédois dans les veines. emploi sa famille n'a jamais été spécialement pauvre et liana a toujours su que quoiqu'il puisse arriver, elle aura toujours le soutien des siens. peut-être est-ce pour ça qu'elle a eu tant besoin de revenir ici. elle aurait bien voulu rester à nashville pourtant, garder son job d'infirmière urgentiste pour lequel elle avait tant trimé à l'époque de faire ses études. mais en abandonnant tout là-bas, elle s'est sentie le besoin de changer d'peau, de faire quelque-chose de complètement fou et stupide; elle est devenue organisatrice événementielle, grâce à elle-même uniquement. paradoxalement, ça marche bien et au moins, elle a du temps pour sa fille. vie amoureuse quand on la voit comme ça, on doit forcément la croire célibataire, hein? elle n'parle pas des masses du père de sa fille, elle vit et endure le quotidien toute seule; mais la réalité est compliquée et douloureuse. parce que la jeune femme, elle a encore sa bague au doigt, signe de ce mariage qui l'a rendue si heureuse, à une époque qui lui semble si lointaine. quand son époux a fini en prison, qu'elle était enceinte de presque cinq mois, elle a été obligée d'avancer. c'n'est pas pour autant qu'elle a eu le courage de demander le divorce, d'renoncer à quoique ce soit. derrière la face qu'elle essaye d'garder tous les jours, elle a la mélancolie du temps qui n'est plus... mais peut-être que c'est trop tard. vie financière la pauvreté n'lui a jamais fait peur, simplement parce qu'elle n'a jamais été une question dans sa vie, une réalité capturant ses pensées. lia, elle vit dans un monde modeste, quelque peu aisé, mais rien de bien grandiloquent. ah l'amour les circonstances lui ont fait perdre espoir, et fermer son coeur a été l'seul moyen pour elle de continuer, coûte que coûte. (i really don't care)

Don't tell me you belive in it, it's bullshit

(i.) ◊ liana, elle est la "fille au plan", celle qui a toujours eu ces envies qui l'ont faite sourire et rêver, ces désirs bien précis dans sa tête. ouais, le jour de son mariage, elle y avait souvent songé, plus jeune. et ses études, elle y avait longuement pensé, désireuse d'aider les autres, d'agir pour ces causes si grandes. elle a bien cru que tout fonctionnait parfaitement pour elle avec "ce plan" bien fait dans sa tête: arcadio était l'homme de sa vie, qu'elle s'disait. et quand il avait accepté de la suivre à nashville, tout avait été juste idéal. il l'avait demandée en mariage et ils s'étaient accordés sur le fait de ne se passer la bague au doigt, qu'après des études. au bout d'un moment, elle a presque failli oublier que la vie était surtout faite d'imprévus, et qu'elle n'était pas épargnée par ceux-ci.  (ii.) ◊ l'air de rien, elle a toujours eu un p'tit côté garçon manqué; lia, elle sait se montrer féminine et sexy, mais elle a cet air de baroudeuse qui aime la nature, aussi. c'est sans doute le fait d'avoir grandi à mount juliet, d'avoir pataugé dans les rivières et vécu avec les forêts et les montagnes pour ligne d'horizon. elle a fait de l'escalade, déjà, et plus jeune, elle faisait de l'équitation aussi: parfois, elle aimerait reprendre ces activités, rien que pour se sentir libre comme elle l'était, à l'époque. au moins un peu. alors malgré les quelques problèmes de sa fille, liana, elle essaye de faire goûter la vie, la vraie à nancy; elle sait déjà que sa petite fille, elle aime sentir l'eau, elle aime jouer dans l'herbe ou regarder la neige tomber par la fenêtre. la nature, c'est ce qui lui a manqué surtout, à nashville et cette bouffée d'air frais qu'on peut prendre le matin en ouvrant sa fenêtre à mount juliet, c'est le seul souffle de paix qu'elle a, à chaque début de journée. (iii.) ◊ quelques six mois après la naissance de sa fille, nancy, son pédiatre a commencé à diagnostiquer chez la petite, des signes d'autisme: jusque-là, liana l'avait surtout sentie comme "difficile", à souvent pleurer pour très longtemps, à gigoter, à être peu réceptive, même à sa voix à elle. bien sûr, seule qu'elle était, lia n'fait depuis que souffrir du syndrome de la mère "pas assez bien", celle qui ne cesse de s'dire que "tout est de sa faute": la maladie de son enfant, les peines et les douleurs que cela peut lui imposer. le futur, que tout ça réserve à nancy. est-ce que ces maladies sont causées pendant la grossesse, quand le bébé n'est qu'un fœtus innocent qui ne demande qu'à vivre? est-elle, elle, la mère indigne qui a ruiné la vie de sa fille, avant même qu'elle ne naisse? liana se souvient des problèmes de stress et de tension qu'elle a eu, dans son dernier trimestre, après l'emprisonnement d'arcadio. on l'a alertée, on l'a prévenue. peut-être n'était-elle jamais faite pour être mère- il doit bien y avoir une raison pour que tout soit parti en vrilles, alors même que tout aurait pu être si bien. et même si elle dit qu'elle "gère" aujourd'hui, même si elle prétend être la maman qui s'est acclimatée à toute cette situation, liana n'peut que jongler entre la frustration, la culpabilité et la peine. elle qui s'était imaginée avoir ce lien si fort avec ses enfants, comme celui qu'elle a avec sa mère, elle se retrouve, souvent, à sentir son propre enfant dans une bulle hermétique où elle n'a déjà plus sa place. elle essaye, liana, encouragée et entourée de ses proches, mais l'espoir est comme une flamme qui se meurt à mesure que la solitude prend de plus en plus de place dans sa vie. (iv.) ◊ toute jeune déjà, lia a toujours tout eu d'une bonne vivante: sur les photos de famille, elle est toujours en train de manger une glace, une bonne part de gâteau, ou en train de vivre dans le sens le plus sublime du terme. elle est une fille qui peut aimer beaucoup d'choses, le superbowl devant lequel elle crie comme une fanatique, à s'en décrocher les cordes vocales, ou des séries télé, dans lesquelles elle s'investit beaucoup trop. liana, elle aime la nature, la musique, le cinéma, les émotions, danser, chanter, dessiner, bricoler, le sport. manger et boire, toucher à tout, goûter, multiplier les expériences. elle a ce talent pour vaincre ses peurs, cette capacité à garder son esprit canalisé, quand le stress peut submerger les autres: elle était une bonne infirmière, lia, réactive et disponible, douce et patiente. appliquée, et amoureuse de la vie, malgré tout ce qu'elle avait pu voir, dans les couloirs des urgences. mais au fond, elle a découvert sa faiblesse: être seule, ça l'use énormément. (v.) ◊ les casse-tête, les énigmes, ça lui fait exactement ça, à liana: ça lui casse la tête. elle pourrait passer trois mois sur un rubikscube sans le résoudre et contrairement à l'homme qu'elle a aimé, elle n'aurait jamais pu être flic. les enquêtes, les mystères, ça la dérange, ça la touche comme s'il y avait une entité invisible caressant son être jusque dans ses os. c'est un peu c'qu'elle ressent, maintenant, avec tout ce qu'il se passe à mount juliet: liana n'se sent en sécurité nulle part. elle ferme ses portes, ferme ses volets, garde son téléphone à proximité. et parfois, elle ne dort même pas quand la nuit est encore épaisse. y'a un genre d'impuissance qu'elle éprouve, face à l'inconnu et qui la glace d'effroi. après tout, elle s'dit que la police, elle n'peut pas lui faire confiance: à nashville ou ailleurs, elle éprouve une profonde rancœur envers tout ce qui peut représenter "la loi", "l'ordre" ou "la justice". ce sont des flics, après tout, qui ont débarqué dans sa maison, attrapé son mari et emmené celui-ci loin d'elle. ce sont ces mêmes flics qui n'ont rien fait, quand elle était livrée en pâture aux courriers incendiaires, aux coups de téléphone insultants et aux menaces de mort. elle est pragmatique, alors, la blonde; elle sait que d'une certaine façon, elle n'peut compter que sur elle-même, que sa fille n'peut compter que sur elle-même. alors elle a la trouille, mine de rien. (vi.) ◊ mount juliet, c'est sa ville natale à la belle, et elle n'a jamais eu en elle le désir de s'en échapper. elle chérit l'enfance qu'elle a connu ici, la façon dont sa vie s'est déroulée dans ces rues et ces coins qui lui semblent encore bien familiers: y'a des endroits où sont connectés des souvenirs qu'elle ne peut qu'adorer encore dans son cœur. alors liana, même si elle a eu des envies d'ailleurs, elle n'a jamais renié mount juliet, ni sa famille, ni tous les gens auxquels elle tient, ici. plus que jamais aujourd'hui, elle cherche des contacts honnêtes et réconfortants, des gens qui ne la laisseront pas tomber. sa famille, elle l'adore, elle en est très proche: les fêtes de famille, les repas qui rassemblent, les cadeaux, l'affection- tout ça, c'est très important pour elle. assez important pour que ça lui soit douloureux, parfois, que nancy ne semble même pas supporter sa présence. (vii.) ◊ lia, elle carbure aux choses qui donnent de l'énergie: elle écoute continuellement de la musique, chez elle- elle en fait même écouter à nancy, après avoir découvert que ça la détend. peut-être un souvenir que la petite a, du temps qu'elle a passé dans son ventre: ouais, la blonde était de celles qui collent un casque audio contre leur ventre, comme on en parle dans certains livres. pendant ses études et ses premières longues gardes à l'hôpital, elle a appris à vivre avec du café en grande quantité dans ses veines: aujourd'hui, si elle essaye de diminuer sa consommation, elle n'y arrive pas des masses. elle en a besoin pour être réveillée, le matin. elle est aussi le genre de femme à faire du fitness dans son salon au moins une fois par semaine, histoire de faire travailler son cardio, bien qu'à gérer un enfant en bas-âge toute seule, on pourrait dire qu'elle n'en a pas forcément besoin. (viii.) ◊ voyager dans des pays étrangers, paradoxalement, ça ne l'a jamais trop attirée. elle aime tout ce dans quoi elle a grandi, ces paysages calmes et paisibles qui lui ont fait du bien. ouais, prendre un avion pour aller "voir ailleurs", ça ne l'intéresse pas tellement. déménager a déjà été un gros changement pour elle, et aujourd'hui encore, elle sait qu'elle aurait été complètement paumée, sans arcadio à ses côtés. mais si elle aime les vacances, liana, elle n'est pas du genre à toujours vouloir être ailleurs; à envier les gens qui vivent à paris ou dans un pays chaud de l'équateur. elle, elle a une curiosité et un amour  naturels pour ce qui l'entoure: les constellations dans le ciel qu'elle a toujours connu, ou la nature qui pousse dans les montagnes du tennessee- lia, elle est une fille "simple" comme ça. pas besoin de lui acheter des chaussures italiennes ou du vin français pour qu'elle apprécie les choses. ouais, elle en préférerait même l'acte tout simple de lui offrir des fleurs à l'odeur réconfortante. les gens spontanés, comme elle, c'est ce qui l'attire, surtout. (ix.) ◊ si on peut dire que liana, elle est une bosseuse qui déverse beaucoup de son temps dans son job, ça peut, en vérité, s'appliquer à toutes les choses auxquelles elle tient dans la vie. plus jeune, elle passait beaucoup de temps sur le dos d'un cheval. plus tard, elle a mis beaucoup d'application à apprendre à jouer de la guitare et du piano. elle passe beaucoup de temps à lire, dessiner et aujourd'hui, elle passe beaucoup de temps à repeindre et décorer la petite maison qu'elle a trouvé à mount juliet. ouais, au moment de ses études, lia n'a jamais lésiné sur ses efforts, pour obtenir ses diplômes- et sa récompense, ça a été de déverser la même quantité d'efforts pour organiser son mariage. tout ce qui la rend heureuse la motive: faire plaisir aux autres, faire des choses pour les autres, ça la motive aussi. (x.) ◊ ses plus chères possessions, à liana, ce sont toutes les photos qu'elle a toujours pris le soin de conserver: c'est son truc, ça, de toujours prendre des photos. elle en a des tonnes, des albums de sa fille- au début, ç'avait été comme pour capturer chaque instant de la vie de nancy pour arcadio. peut-être est-ce encore le cas, un espoir désespéré, une quête qu'elle doit coûte que coûte continuer, rien que pour épancher un peu de son chagrin et de sa culpabilité. ses photos de mariage, les clichés de leur couple, à arcadio et elle, elle a tout conservé dans des cadres ou dans des albums. parfois, elle se dit que ce qui lui manque surtout, c'est ces photos kitch que les couples prennent avec leur bébé quand il naît, faites par un professionnel, et semi-artistiques. elle n'a pas eu la force de s'livrer toute seule à une telle mascarade. elle sait qu'arcadio et elle, ils en auraient bien ri, de tout ça. mais au moins, ces images lui font s'rappeler que cette époque si heureuse de sa vie, elle a bel et bien existé.

(f/m) libre - l'aide inattendue quand liana était au fond du trou, x lui a tendu la main. il/elle l'a soutenue et aujourd'hui ils travaillent ensemble. si lia a eu la foi de croire en elle-même et de se lancer dans sa petite entreprise d'organisation d'événements, c'est grâce à x.
(f/m) libre - les amitiés du passé des gens qu'elle a connus dans sa jeunesse, et plus ou moins perdus (au choix) avec son départ à nashville.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Lun 18 Juin - 20:26

(1) à ajouter: arcadio castillo, dani higgins, (uc)...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Lun 18 Juin - 20:26

(2) à vouuuus
Revenir en haut Aller en bas
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 362
ARRIVÉ LE : 12/06/2018
COPYRIGHT : hershelves. (avatar) ✻ en cours. (signature)
DC / TC : cora et will.
FACECLAIM : katherine mcnamara.

AGE : vingt-cinq pétales beaucoup trop fanées.
MÉTIER : agente de police pour la ville, tu prends ce boulot trop à coeur.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Lun 18 Juin - 20:33

je pose ma trace

_________________
 
□ living beyond your years acting out all
their fears you feel it in your chest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net/t297-dani-the-way-i-loved-you


Invité
Invité


MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Lun 18 Juin - 21:25

vouiiiiiiiii @dani higgins
il nous faut un rp moi j'diiiis
Revenir en haut Aller en bas
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 362
ARRIVÉ LE : 12/06/2018
COPYRIGHT : hershelves. (avatar) ✻ en cours. (signature)
DC / TC : cora et will.
FACECLAIM : katherine mcnamara.

AGE : vingt-cinq pétales beaucoup trop fanées.
MÉTIER : agente de police pour la ville, tu prends ce boulot trop à coeur.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Mar 19 Juin - 7:47

t'as raison, tu lis dans mes pensées là  
donc tu crois que le sujet pourrait avoir lieu en quel endroit ?  

_________________
 
□ living beyond your years acting out all
their fears you feel it in your chest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net/t297-dani-the-way-i-loved-you


Invité
Invité


MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Mer 20 Juin - 7:40

@dani higgins, si on fait juste un p'tit moment entre sisters, ça peut se faire chez l'une ou chez l'autre, ou dans un coin tranquille
Revenir en haut Aller en bas
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 362
ARRIVÉ LE : 12/06/2018
COPYRIGHT : hershelves. (avatar) ✻ en cours. (signature)
DC / TC : cora et will.
FACECLAIM : katherine mcnamara.

AGE : vingt-cinq pétales beaucoup trop fanées.
MÉTIER : agente de police pour la ville, tu prends ce boulot trop à coeur.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Mer 20 Juin - 17:12

oui, un coin tranquille chez dani
malheureusement je n'aurais pas le temps de le commencer (sauf peut-être demain) je ne sais pas si tu pourrais t'en charger ?

_________________
 
□ living beyond your years acting out all
their fears you feel it in your chest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net/t297-dani-the-way-i-loved-you


Invité
Invité


MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Mer 20 Juin - 20:54

@dani higgins je peux m'en charger
mais demain (vu l'heure c'pas surprenant ) elle habite où dani? I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

~ KEEP YOUR EYES OPEN

MESSAGES : 362
ARRIVÉ LE : 12/06/2018
COPYRIGHT : hershelves. (avatar) ✻ en cours. (signature)
DC / TC : cora et will.
FACECLAIM : katherine mcnamara.

AGE : vingt-cinq pétales beaucoup trop fanées.
MÉTIER : agente de police pour la ville, tu prends ce boulot trop à coeur.

VOTRE JOURNAL PERSONNEL
YOUR RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   Jeu 21 Juin - 19:28


_________________
 
□ living beyond your years acting out all
their fears you feel it in your chest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://out-woods.bbfr.net/t297-dani-the-way-i-loved-you


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (lia), one day i'll fly away   

Revenir en haut Aller en bas
 
(lia), one day i'll fly away
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ BLANK S P A C E :: BY AN ANGEL IN BLUE JEANS :: LES PAPERASSES :: DEMANDE DE LIENS :: FILLES-
Sauter vers: